Bonjour,

Posté le 10 novembre 2010

Je tiens tout d’abord à me présenter, j’ai 47 ans je suis ingénieur informatique, marié avec des enfants.

Voila, vous savez tout sur moi . . . Enfin presque.

52b3135720brightjwt.jpg

Ce Blog s’appelle CHANGEMENT

Le mot CHANGEMENT (du latin mutare donc mutation) n’est pas un hasard, il représente la transformation que nous devrions Faire afin de rendre notre monde un peu plus humain.

Le changement est un processus  de modification par évolution. 

Evolution, voilà le fin mot de l’histoire, nous devons évoluer politiquement pour faire évoluer nos hommes politiques.

Nous devons évoluer socialement et humainement pour faire évoluer les grands argentiers de notre monde moderne sans pitié pour ceux qui ne peuvent suivre la cadence infernale des réformes et de la mondialisation.

Ce  blog est  un exutoire à toute ma haine, à tout mon mépris et à mon dégout pour ce monde actuel qui nous mène à la ruine, à notre raison d’être, qui nous éloigne de toute nos valeurs ; non pas famille travail patrie, mais à ces valeur toutes simples comme rendre sa famille heureuse, avoir un travail, envisager son avenir et celles des siens avec sérénité et quelque part de l’insouciance, enfin vivre et seulement vivre heureux. 

Donc ce blog contiendra mes états d’âme du moment, mes coups de gueule, mes satisfactions du jour, tout ce qui me passera par la tête. . . Mais il faut savoir que je ne juge pas, je vis simplement ce que j’écris, je le ressens  et j’ai envie de partager ces petites réflexions peut-être puériles, simplistes, mais toujours dans la réalité de ce que vive les français actuellement. Le chômage, la précarité, le gouvernement, les multinationales qui nous rackettent, mais c’est surtout la précarité de ces nouveaux pauvres qui me révolte le plus, car aujourd’hui, même quand on travaille l’on peut devenir SDF. Quelle honte pour notre pays membre du tout puissant G20, des familles « meurent de faim » en France mais l’on aime mieux installer des milliers de radar sur le bord de nos routes(impôts indirects) plutôt  que de financer une aide à ces pauvres gens, ne serait-ce que pour avoir un logement descend. Car ces personnes en situation précaire, nous en ferons peut-être parti demain nous les français moyen, les tirelires de l’état, les vaches à lait de l’impôt indirect, nous les votants aux élections qui nous faisons toujours « blouser » au final, un bel exemple avec Sarko, travailler plus pour gagner plus ; à part Bolloré et ses amis je ne connais personne pour qui cela a fonctionner. On nous promet, on nous conjure de les croire, mais on nous « roule dans la farine » on se moque de nos opinions et de nos désirs, seule la victoire compte pour eux et leur amis proches et cela est valable pour la droite bien sur mais la gauche n’en est pas exclue bien au contraire, elle nous à fait croire au retour du bonheur en nous privant en même temps dudit bonheur.  Enfin voilà, le blog ce sera ça !

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire